CLCV demande aux pouvoirs publics le renforcement des contrôles et la suppression des espaces libre-service avec au minimum une mise sous clé obligatoire de tous les pesticides.
 

CLCV dénonce le non-respect de la législation en vigueur depuis janvier. L'association de consommateurs estime que 44% des enseignes "proposent à la vente, dans leurs espaces libre-service, des produits dangereux".

Votre opinion

Postez un commentaire