× BFM Business
Découvrez l'application
BFM Business
INSTALLER
Mis à jour le
Marges «pharamineuses»: la grande distribution se défend
 

Au lendemain de la publication d'un rapport sévère sur les marges réalisées par la grande distribution sur les produits alimentaires, un représentant de la profession se défend sur RMC. « Sur un Caddie de 50 euros, on gagne moins d'1 euro », dit-il.

Votre opinion

Postez un commentaire

97 opinions
  • Cpte_supprimé_310113
    Cpte_supprimé_310113     

    Il ne doit pas compté dans son bilan ,les marges faramineuse de leurs centrales d'achats qui font partie bien sur de leur groupes,mais ils restes trés obcurs sur ce racket organisé

  • Soltan
    Soltan     

    Indignés, rejoignez nous, il n'y a plus d'histoire de race, d'homme, de femme, il s'agit d'évoluer, il s'agit de rencontrer, partager, et de changer.

    I s'agit de reprendre ce qui nous est dû, venez nous rejoindre ici:
    http://reelledemocratie.fr/

    Et pour une autre information, documentée et non manipulée:
    agoravox.tv

    Internet est notre dernier moyen d'expression libre.

    Montrons leur que nous ne sommes pas dupes !!

  • pokemon
    pokemon     

    On parle,on parle, on parle, et pendant ce temps les riches deviennent plus riches et les pauvres plus pauvres et nous on parle mais ça ne change rien au système...

  • canabis
    canabis     

    C'est la dure loi de la nature, le gros mangera toujours le petit depuis la nuit des temps et ça continuera jusqu'à la fin des temps...

  • hesperus
    hesperus     

    Ne vous méprenez pas ,elles font ca pour la forme ! De toute facon il faut passer chez elles ! A moins que vous aimiez bouffer des cailloux.Entre eux ils vous appellent les cochons de payants

  • fablau62
    fablau62     

    lui aussi parle en BRUT, car il ne parle pas des produits gratuits que la marque lui fournit pour justement augmenter cette marge !!!! le paiement des marques pour le referencement en rayon ou en tete de gondaole !!!! et j en passe !!!

  • cocorico44
    cocorico44     

    L'erreur ,c'est de penser que les intermédiaires aient disparus;Les produits proviennent des quatre coins de la planête et la concurrence est rude alors il est évident que les producteurs français voient leurs marges se restreindre;Mais chacun prend sa part de bénéfice avant que le produit "fini" se retrouve dans votre caddy,ce qui est tout à fait logique car une entreprise de transport,un grossiste,un semi-grossiste et un détaillant:tous ces intermédiaires ne sont pas des mécènes et doivent rémunérer leur personnel et règler taxes et impots;
    Si l'Euro a eu un effet inflationniste sur le cout de la vie ,il ne faut surtout pas oublier les méfaits du passage au "35h" car depuis cette loi absurde notre pouvoir d'achat a stagné et les entreprises ont embauché en offrant des contrats dévalorisés.Logique,car pour résister dans un marché mondial il faut être compétitif en prix ,donc avoir des charges salariales plus faibles
    Il y a 20 ans en GMS ,le CA et marge d'un rayon était établi sur 3 semaines/mois (j'étais chef de rayon);Maintenant il doit se faire en 15 jours et bien évidemment ne pas omettre les promos!!Je suis retraité mais conscient des difficultés de cette profession
    La solution?Creer des emplois en entreprises,redonner du pouvoir d'achat en baissant les charges (trop élevées en france),revenir sur le contrat de 35h qui tire les revenus des français vers le bas;
    Les représentants de la GMS ont raison:les marges nettes sont très faibles surtout que le panier moyen de la ménagère a baissé;C'est la multiplication des intermédiaires qui augmentent le prix final

  • satanas24
    satanas24     

    Un pot de mayonnaise de marque française (Am**a), fabriqué en France, est moins cher de 30% en Allemagne qu'en France par exemple, logique non ?

    Mais ils vont nous noyer ça dans de beaux chiffres

  • Erasme10
    Erasme10     

    Les intermédiaires ont bon dos . Pour connaitre un intermédiaire qui a travaillé avec la grande distibution, je connais bien la situation. Les fournisseurs comme la grande distribution se servent des intermédiaires. Les intermédiaires prennent tous les risques. Ils vendent des produits aux grandes surfaces en ne sachant pas toujours si ces produits marcheront. Les grandes surfaces ont toutes sortes d' exigences . Elles demandent aux intermédiaires de payer un droit de " tête de gondole " qui permet de faire connaitre les nouveaux articles. Même le droit payé, les produits ne sont pas toujours exposés car on donne la priorité à des marques plus connues ( celles qui le sont moins sont pourtant souvent de meilleure qualité ...) On demande à cet intermédiaire de s' acquitter ( pour " CHAQUE " type de produit mis en rayon ) d' une somme allant jusqu' à plusieurs milliers d' € par super ou hypermarchés ( ce qui fait que si vous vendez 5 canettes de différents jus de fruit, vous deviez ( il y a plusieurs années déjà de cela ) payer à la grande surface 5 X 4000 € = 20 000 € afin d' être présent avec vos 5 sortes d' articles sur 1 seul élément d' 1,33 m de large. On exige,également, que vous preniez un " merchandiser " extérieur qui est sensé placer vos produits en rayon ( ce qui n' est pas toujours vrai car la grande surface utilise parfois aussi votre merchandiser pour faire la mise en place d'autres marchandises que la vôtre ) La grande surface ensuite n' a aucun scrupule à faire payer au petit intermédiaire les heures de merchandising dont elle s'est servie pour son usage personnel au lieu d' employer son propre personnel. Le petit intermédiaire a intéret à accepter s'il veut continuer à être présent. Quand il y a un litige avec la grande surface ( même aussi minime soit-il ), la grande surface, au niveau national, bloque tous les paiements de toutes les surfaces où vos articles sont vendus et là les problèmes avec les fournisseurs et votre banquier commencent. Si la grande distribution attend plusieurs mois avant de régler vos factures, en cas de litige, elle en profite pour faire trainer les choses et vous paye avec 6 mois de retard malgré vos multiples relances, voire, parfois, encore beaucoup plus tard. La grande surface vous demande,également de faire des animations. Si la grande surface trouve que vos produits sont intéressants, elle contacte directement votre fournisseur et ni le fournisseur, ni la grande distribution éprouvent alors d' état d' âme pour vous " éjecter " Vous, vous aurez eu tous les frais, toutes les charges pour trouver, prospecter, commercialiser, lancer le ou les produits. COMME ON LE VOIT LES GRANDES SUFACES ET LES FOURNISSEURS SONT VRRRAiiiment A PLAINDRE !!!

  • mémé kamizole
    mémé kamizole     

    Ce monsieur Creyssel nous prend à l'évidence pour de parfaits imbéciles... 1 € de marge sur un caddye de 50 € ? Comment se fait-il donc qu'en n'achetant que le strict nécessaire,et souvent des produits génériques ou en profitant de promotions, nous soyons à ce point lessivés à la fin du mois ? Je signale au passage que les produits Leader Price ne sont pas forcément les moins chers : ils se sont envolés au moment du passage à l'euro et cela continue... L'avantage de la retraite, à défaut de revenus corrects, c'est qu'on a le temps de comparer les prix... Qui se souvient des salades à 1 franc, idem la baguette ?

    Quant à pharamineux, s'il est admis (contaminatio de l'usage) faramineux est nettement préférable si l'on se réfère à l'étymologie, du bas latin feramen, de fera-ferus : sauvage, qui a donné la fameuse bête féramine.
    Quant

Lire la suite des opinions (97)

Votre réponse
Postez un commentaire