Mark Zuckerberg a pris la parole auprès des médias américains, après plus de quatre jours de silence.
 

Ce mercredi, Mark Zuckerberg s'est montré déterminé à demeurer à la tête de Facebook malgré les récents scandales sur les données personnelles des usagers qui ont entaché la réputation du groupe. 

Votre opinion

Postez un commentaire