En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Parmi les entreprise en cause, Mattel, le groupe propriétaire de la célèbre poupée Barbie
 

Le procureur général de New York a épinglé quatre groupes de jouets qui ont pisté les habitudes des enfants sur Internet à des fins publicitaires. Ce qui est illégal aux États-Unis pour des sites adressés aux mineurs de moins de 13 ans. 

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Contenus sponsorisés

Votre opinion

Postez un commentaire