× BFM Business
Découvrez l'application
BFM Business
INSTALLER
Mis à jour le
Le projet d'arrêté conduirait à paralyser le développement des officines françaises, estime l'Autorité de la concurrence, ce 15 mai.
 

L'Autorité a émis, ce mercredi 15 mai, un avis défavorable sur le projet d'arrêté du gouvernement encadrant la vente en ligne de médicaments. Elle le juge trop contraignant, notamment lorsqu’il s’agit d’imposer des prix identiques entre officine et vente en ligne.

Votre opinion

Postez un commentaire