Le test de l'hydrolienne de Naval Group en Bretagne n'a pas été concluant.
 

VIDÉO - Nicolas Hulot tarde à lancer un appel d’offre promis par Ségolène Royal. Naval Group peine à développer son modèle et menace de fermer sa filiale française.

Votre opinion

Postez un commentaire