× BFM Business
Découvrez l'application
BFM Business
INSTALLER
Mis à jour le
Mustier, ex-dirigeant de la société générale, échappe au pénal
 

PARIS (Reuters) - Le parquet de Paris a classé sans suite une enquête préliminaire de police visant un supposé délit d'initié de Jean-Pierre...

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • jojo3308
    jojo3308     

    Ils vont nous "persuader" que 5,8 Milliards d'€uros se sont évadés, sans que "Personne ne soit au courant ? Entre "l'affaire BETTENCOURT" et celle de la "Société-Générale" ils voudraient nous faire prendre "des Vessies pour des Lanternes" ! C'est quand qu'on se brûle ?

  • onestdesbleus
    onestdesbleus     

    Il est vrai que si l'on commençait à condamner les délinquants dirigeant la finance on tendrait vers l'établissement de règles.Or la vie économique et financière,dans sa version dite "néolibérale" c'est-à-dire dérèglementée, ne peut pas souffrir les règles,quelque règle que ce soit.Même si c'est au prix de crises dont les conséquences sont évidemment très graves pour des sociétés entières(à commencer par la Société Générale elle-même).Même si c'est au prix d'un effondrement moral pour la civilisation dans laquelle nous vivons et qui a précédé ces voyous de haut vol.Même si les dirigeants politiques favorables à un tel système s'y mettent aussi:Mme Woerth rendait les "meilleurs" services à Mme Bettencourt:elle spéculait,jouait aux "hedges funds" pour 200 000 euros par an tandis que son mari était censé gérer les caisses de l'Etat.Il n'y pas de règles et il ne doit pas y en avoir pour que ces messieurs dames du pouvoir et de la finance continuent à gagner beaucoup d’argent et mener les économies "libérales" de crises en crises,c'est-à-dire à la faillite.

  • Muscletonjeu
    Muscletonjeu     

    cela n'aurait pas été bon pour le secteur bancaire, surtout en ce moment, donc vaut mieux étouffer!!!

Votre réponse
Postez un commentaire