La start-up a développé un algorithme qui recense les 1.600 cas les plus fréquents relevés par la profession.
 

Créée en juillet dernier, Myplombier a l’ambition de rendre plus transparentes les relations entre les plombiers et leurs clients. Après son lancement en Île-de-France, la start-up se lance à Lyon.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A lire aussi

A voir aussi

Contenus sponsorisés

Votre opinion

Postez un commentaire