Mis à jour le
Deux offres ont été déposées pour le maintien de l'activité à Florange.
 

Michel Sapin a déclaré ce 23 novembre que l'époque de la nationalisation de la sidérurgie, évoquée la veille par Arnaud Montebourg, était révolue. Mais tous deux tiennent à rappeler qu'ils œuvrent pour un but commun : maintenir Florange.

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • biendici
    biendici     

    Il se divise souvent ce gouvernement...Bah, comme ça il n'agit pas et c'est une bonne excuse.

Votre réponse
Postez un commentaire