En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Les deux navires Mistral ont finalement été vendus à l'Égypte.
 

Si la Russie n’a jamais reçu les deux porte-hélicoptères commandés à la France, le pays s’apprête à construire ses propres navires grâce au savoir-faire tricolore.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • Collectionneur
    Collectionneur     

    Message de HK sur Air Defense : De mémoire les chantiers russes n'ont construit qu'une demi-coque vide (la moitié arrière du navire, radier + hangar).

    Comme ils n'ont jamais levé l'option pour les navires #3 et #4, je doute fortement qu'on leur ai transmis tous les plans et le savoir faire pour aménager les parties arrières (ascenseurs avia par exemple), et encore moins pour construire les parties avant qui incluent tous les systèmes critiques (systèmes de commandement, gestion de plateforme, réseaux de communication etc), qu'il leur faudra remplacer.

    Ils n'ont même pas les moteurs (diesels générateurs + pods), donc il leur faudra aussi réviser toute la propulsion et l'agencement interne.

    ...Bref ce n'est pas crédible.

  • Collectionneur
    Collectionneur     

    Quel très beau discourt de la part d'un ''fonctionnaire'' russe pour caché l'échec de sa politique industrielle. Voici un post sur Air Defense on l'on parle de cela, Il s'agit probablement d'un problème lié à la scène politique russe.

    Alexey Rakhmanov essaie peut-être de masquer certains échecs patents pour des raisons diverses des chantiers navals russes. Si tout avait fonctionné correctement, les forces armées russes devraient disposer théoriquement vers 2017-2018 de :
    - 4 BPC, les deux de St-Nazaire et les 2 de St Petersbourg théoriquement mis sur cale en 2014 et 2015 ->0
    - 6 Ivan Gren, finalement 14 ans de construction pour le premier, le second toujours un peu en l'air et les 4 suivants annulés devant cet échec ->2?
    - 6 types Krivak IV/Admiral Grigorovitch, actuellement assez problématiques pour cause de TG ukrainiennes -> 2

    - 6 Admiral Gorchkov, idem TG ukrainiennes ->1 ?
    - 24 sous-marins Lada programmés dont 6/8 en service en 2016 ; 3 ont ou vont être mis en service si je ne me trompe pas et la série des 636 a du être relancée pour faire face -> 3?

    Je passe charitablement sur les problèmes de missiles des Borei mais sur les 46 bâtiments programmés au-dessus, 8 sont ou seront à peu près en ordre de bataille, 4 Grigorovitch et 5 Admiral Gorshkov devront être modifiées à grands frais pour y installer des turbines russes, pour les 29 restant...

    Cette suite d'échecs doit beaucoup faire parler dans les forces armées russes, surtout à un moment ou les unités s'usent beaucoup à transporter du matériel en Syrie et les navires de combat construits dans les années 1980 arrivent doucement à la fin de service.

    Alexey Rakhmanov n'est pas responsable de tout (interruption des fournitures ukrainiennes, décennie noire des années 1990, etc..) mais à un moment ou un autre, on cherchera peut-être des têtes à abattre.

    En ce moment, les BPC Vladivostok et Sebastopol pourraient croiser en face de la Syrie avec un chargement complet d'hélicoptères de combat (façon Lybie), en remplacement de l'Admiral Kuznetsov dispensé pour soins urgents. C'est tellement "sexy", tout pleins d'avions ou d'hélicoptères que l'on peut montrer aux médias...

    En présentant l'échec des BPC comme une formidable opportunité de transmission gratuite de savoir-faire au frais des français, Rakhmanov essaie sans doute de préserver sa petite personne, face à un Poutine qui se pose peut-être une question actuellement. Pourquoi je n'ai pas un pont plat, façon Vladivostok/Sébastopol, en face de la Syrie en ce moment pour faire le show ?

  • mirabelle57
    mirabelle57     

    Nos dirigeants médiocres ont sous-estimés Poutine,la Russie est une grande puissance ,que l'on le veuille ,ou non , il va falloir compter avec elle.La Russie a été une alliée,j'ai beaucoup de respect pour ce pays,même si sur certains sujets,je suis en désaccord .

  • passur
    passur     

    Très bien jouer Monsieur Poutine, il est vrais, qu'aux échec vous avez de grand jouers

  • passur
    passur     

    Très bien jouer Monsieur Poutine, il est vrais, qu'aux échec vous avez de grand jouers

Votre réponse
Postez un commentaire