Le fondateur de Free serait monté à titre personnel à hauteur de 11% du capital de l'opérateur historique italien.
 

Le fondateur de Free a investi dans l'opérateur italien à titre personnel. Xavier Niel l'a déjà fait en rachetant Monaco Telecom ou l'ex-filiale d'Orange en Suisse. Mais Telecom Italia est la chasse gardée de Vivendi et de Vincent Bolloré.

Votre opinion

Postez un commentaire