Xavier Niel ne compte pas chambouler le marché des telecoms en Suisse comme il l'a fait en France avec Free Mobile.
 

Racheté par Xavier Niel en 2014, Orange Suisse va changer de nom. Mais plutôt que de s'appeler Free, il est rebaptisé Salt. Il faut dire que la politique tarifaire pratiquée en Suisse n'est pas de casser les prix.    

Votre opinion

Postez un commentaire