Nokia attaque Apple pour violation de brevets.
 

Le finlandais, ex-numéro un du mobile, accuse le leader mondial du smartphone d'avoir pillé ses brevets en Allemagne et aux États-Unis.

Votre opinion

Postez un commentaire