Sundar Pichain
 

À Davos, Sundar Pichai a assuré que Google reversait en impôts 20% de ses revenus et était prêt à faire un plus gros effort. Mais il encourage les pays de l'OCDE à trouver un accord quant à la répartition de cette manne fiscale.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Contenus sponsorisés

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • beaudolo
    beaudolo     

    Qu'il vienne donc s'établir en France, son augmentation d'impôts se fera automatiquement, c'est le domaine où nous sommes des experts!

Votre réponse
Postez un commentaire