× BFM Business
Découvrez l'application
BFM Business
INSTALLER
Mis à jour le
Pierre Gattaz trouve les propos d'Arnaud Montebourg sur le rachat de SFR "tout à fait déplacés".
 

Le patron du Medef a estimé, ce 18 mars, que les propos du ministre du Redressement productif, Arnaud Montebourg concernant le rachat de SFR par Numericable étaient "tout à fait déplacés".

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • Qoique
    Qoique     

    Voici pourquoi Montebourg a raison d'être méfiant :
    SFR est trop gros pour NUMERICABLE, sauf à s'endetter de manière excessive.
    Un autre opérateur étranger pourrait ensuite ramasser le tout par une OPA facile sur NUMERICABLE ou simplement le rachat d'ALTICE (au Luxembourg) ?
    L'actionnariat de NUMERICABLE n'est déja pas vraiment français :
    ALTICE, câblo-opérateur luxembourgeois détient 30 % des parts, devant la société américaine Groupe CARLYLE (26 %), et la société britannique de capital-investissement CINVEN (18 %).
    On a vu avec ARCELOR qu'un achat d'une société au Luxembourg ne pouvait pas être bloqué – avec les conséquences sociales qu'on connait.
    Il serait dommage que le deuxième opérateur de télécoms français change lui aussi de nationalité … Est-ce que Gattaz n'y attache aucune importance ?

Votre réponse
Postez un commentaire