En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Pour le moment, les produits antiparasitaires incriminés en Belgique et aux Pays-Bas n'ont pas été décelé dans les élevages français.
 

Le ministère de l'Agriculture français a indiqué que la Commission européenne ne l'avait pas alerté sur la présence éventuelle, en plus du fipronil, d'amitraze, un autre insecticide modérément toxique, dans les produits venant de Pays-Bas et Belgique.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire