Opel.jpg
 

Sur les 19.000 salariés du groupe en Allemagne, quelque 3700 doivent quitter l'entreprise sur la base de départs volontaires. Les licenciements économiques pour les postes restant à supprimer sont exclus jusqu'en juillet 2023.

Votre opinion

Postez un commentaire