Les chauffeurs ne travaillent plus seulement avec Uber. Depuis la baisse de 20% des tarifs en octobre 2015, ils sont nombreux à travailler pour plusieurs plateformes de VTC.
 

Selon un rapport, les chauffeurs Uber auraient perçu deux fois le Smic horaire en 2015. Mais en tenant compte du nombre d'heures, des frais et de la baisse de 20% du prix des courses, les recettes fondent de moitié.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire