Mis à jour le
Orange estime que cet accord est anti-concurrentiel.
 

Le groupe dirigé par Stéphane Richard a saisi l'Autorité de la Concurrence pour demander la suspension immédiate de cet accord, signé, il y a trois mois, entre les deux opérateurs télécoms.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Contenus sponsorisés

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
Votre réponse
Postez un commentaire