rf
 

Le président du groupe public Guillaume Pepy, qui était resté silencieux depuis la panne qui empêché les trains d'arriver et de partir de la gare parisienne dimanche, a estimé qu'il n'y avait pas lieu d'ajouter quoi que ce soit sur ce dossier brûlant.  

Votre opinion

Postez un commentaire