Au démarrage d’une activité Web, les fondateurs de start up doivent bien souvent se débrouiller avec un budget minimal et une incertitude sur l’évolution de fréquentation de leur application/site à court terme, d'où le recours au cloud computing.
 

Sans cloud, beaucoup de start ups n'auraient pas vu le jour. Aujourd'hui, en quelques clics, elles bénéficient d'une infrastructure à la demande avec logiciels et serveurs accessibles en mode locatif. Ces jeunes entreprises peuvent ainsi adapter leurs besoins à l’évolution de fréquentation de leurs applications ou de leurs sites.

Votre opinion

Postez un commentaire