× BFM Business
Découvrez l'application
BFM Business
INSTALLER
">
La justice française a lancé début octobre une enquête, ouverte pour "tromperie aggravée", à la suite du scandale Volkswagen.
 

Les enquêteurs se sont rendus au siège de Villers-Cotterêts et dans des locaux à Roissy-en-France. La justice avait ouvert une enquête pour "tromperie aggravée" à la suite du scandale des moteurs diesel truqués.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • solitaire
    solitaire     

    les allemands ont vendue leurs logiciel a tous les constructeurs,donc aucun étonnement ,et c'est pas fini,Peugeot Renault Citroën y passeront aussi...

Votre réponse
Postez un commentaire