× BFM Business
Découvrez l'application
BFM Business
INSTALLER
Le constructeur automobile allemand "aurait pendant presque une décennie, de 2008 à 2016, vendu en Europe et aux États-Unis des voitures avec un niveau d'émissions polluantes élevé et non autorisé".
 

Le constructeur automobile allemand aurait, comme Volkswagen, manipulé des moteurs pour qu'ils paraissent moins polluants. Un million de véhicules, parmi lesquels plusieurs modèles de Mercedes, pourraient être concernés.

Votre opinion

Postez un commentaire