Au-delà de l’aspect technique, c’est l’efficacité du dispositif qui pose question. À l’inverse des grands aéroports, les gares sont des lieux de va-et-vient où se mêlent voyageurs et aux heures de pointe, des milliers de banlieusards.
 

Pour sécuriser les gares, la SNCF étudie l'idée d'installer des portiques comme dans les aéroports ou des portillons comme dans le métro. Ségolène Royal voudrait aller vite, la SNCF reste prudente.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A lire aussi

A voir aussi

Contenus sponsorisés

Votre opinion

Postez un commentaire