Le projet a été approuvé par 98% des actionnaires.
 

Après des déboires dus au scandale du groupe Espirito Santo, les actionnaires de Portugal Telecom ont enfin accepté la fusion avec Oi, lundi 8 septembre.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Contenus sponsorisés

Votre opinion

Postez un commentaire