Jean-Marc Janaillac a démissionné après avoir été désavoué lors d'un référendum interne.
 

"La participation de l'État donne un sentiment d'invulnérabilité et d'éternité à un certain nombre de salariés", selon l'ex-patron de la compagnie.

Votre opinion

Postez un commentaire