Pour Macron, une augmentation de capital d'Areva n'est "pas la priorité"

Interrogé sur une éventuelle augmentation du capital d'Areva, Emmanuel Macron a botté en touche.
 

Malgré la perte record de 4,9 milliards d'euros enregistrée par le groupe français en 2014, le ministre de l'Economie a estimé qu'une augmentation de son capital n'était pas d'actualité.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Contenus sponsorisés

Votre opinion

Postez un commentaire