Mis à jour le
Pour financer le plus gros rachat de son histoire, Microsoft lance un emprunt obligataire de 20 milliards de dollars (17,6 milliards d'euros)
 

Le géant américain du logiciel se permet le cinquième plus gros emprunt obligataire de l'histoire: 20 milliards  de dollars. Mais Microsoft fait partie des entreprises les mieux notées par S&P et Moody's, un atout pour convaincre les investisseurs de l'aider à s'offrir LinkedIn.

Votre opinion

Postez un commentaire