En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Eric Sensi Minautier est directeur des affaires publiques, juridiques et de la communication de British American Tobacco France.
 

INTERVIEW L'augmentation de 40% du prix des cigarettes, prévue par le gouvernement, ne réduira pas la consommation de tabac pas plus qu'elle ne remplira les caisses de l'État. C'est du moins l'avis d'Eric Sensi-Minautier, directeur des affaires publiques, juridiques, et communication de British American Tobacco France.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • Philippe6704
    Philippe6704     

    Ce monsieur a raison. Les ventes illégales vont se développer et la consommation faiblira légerement, par contre les rentrées fiscales ne seront pas au rendez vous. Une solution serait d'augmenter progressivement l'interdiction de fumer. Aujourd'hui il faut étre majeur pour acheter du tabac. Chaque année, on devrait augmenter l'age minimum pour l'autorisation de fumer de deux ans par année civile. Les anciens qui veulent continuer à fumer ne seraient pas pénaliser par le prix du tabac et les jeunes n'y auraient pas accés

  • Philippe6704
    Philippe6704     

    Ce monsieur a raison. Les ventes illégales vont se développer et la consommation faiblira légerement, par contre les rentrées fiscales ne seront pas au rendez vous. Une solution serait d'augmenter progressivement l'interdiction de fumer. Aujourd'hui il faut étre majeur pour acheter du tabac. Chaque année, on devrait augmenter l'age minimum pour l'autorisation de fumer de deux ans par année civile. Les anciens qui veulent continuer à fumer ne seraient pas pénaliser par le prix du tabac et les jeunes n'y auraient pas accés

Votre réponse
Postez un commentaire