A l'horizon 2030, la part nucléaire du mix énergétique japonais représentera 20-22%, les énergies renouvelables 24%. (image d'illustration)
 

En préparation de la COP21, le Japon s'engage à réduire ses émissions polluantes de 26% à l'horizon 2030. Une contribution qui a du mal a passer pour les experts climatiques et les organisations écologistes. 

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • OBSERVATOIREduNUCLEAIRE
    OBSERVATOIREduNUCLEAIRE     

    Recopier la propagande du lobby de l'atome ne fait pas un article !

    Le Japon ne relance rien du tout, il n'est même pas sûr que les deux réacteurs de Sendaï soient remis en route.

    Jusqu'à preuve du contraire, les 54 réacteurs japonais sont à l'arrêt en continu depuis septembre 2013...

    Enfin, tout individu sensé comprend qu'on ne "sauve" pas la planète avec le nucléaire, bien au contraire...

Votre réponse
Postez un commentaire