En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Ce sont 34% des victimes de débits bancaires frauduleux qui ont déclaré avoir été escroqués d’un montant inférieur à 100 euros.
 

Alors qu’ils n’étaient que 500.000 en 2010, plus de 1,2 million de ménages en 2016, soit 4,3 % de la population française, ont subi des débits frauduleux sur leur compte bancaire, près de trois fois plus que ceux ayant subi un cambriolage (1,6%) de leur habitation.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire