Les candidats demandent un délai de réflexion de plus en plus long, selon les recruteurs.
 

Dans près de 4 cas sur 10, les entreprises mettent plus de 9 semaines pour boucler une embauche, selon une étude de l'Apec. Manque de notoriété de l'entreprise, longueur des circuits de validation en interne ou agendas surchargés des managers contribuent à allonger les délais.

Votre opinion

Postez un commentaire