Mis à jour le
Doux
 

Le tribunal administratif de Rennes a condamné le volailler Doux, en liquidation judiciaire, à rembourser plusieurs dizaines de millions d'euros de subventions. 

Votre opinion

Postez un commentaire