La Cour des comptes déplore la faible utilisation des données de santé par les pouvoirs publics et les barrières dressées pour freiner l'accès à cette base “au potentiel exceptionnel".
 

La Cour des comptes dénonce la faible exploitation des données de santé par les pouvoirs publics. Elle déplore les obstacles à l’utilisation de cette base "exceptionnelle" qui permettrait un meilleur pilotage du système de santé. 

Votre opinion

Postez un commentaire