Les radios publiques concluent 39.000 contrats d'intermittents chaque année
 

Pascale Clark a perdu sa carte de presse car France Inter l'emploie, non en CDI, mais comme intermittente du spectacle. Un régime précaire que Radio France applique à 5.300 personnes...

Votre opinion

Postez un commentaire

7 opinions
  • 109600
    109600     

    Si cette personne qui grignote l'argent des contribuables avait un reste d'honneur, elle démissionnerait.

  • pinocchio
    pinocchio     

    Radio France est il en accord avec la législation du travail en ne faisant pas signer un CDI à une intermittente employée depuis 5 ans?

  • CogitoErgoSum
    CogitoErgoSum     

    une tromperie de plus de l'état (pas que le PS)et ses administrations publiques quant emplois et qualifications trompeuses- ey pires les intermittences - contrats qui visent à tromper les statistiques du chômage--

  • 109600
    109600     

    Ne t'inquiète pas camarade Clark, les sans-dents contribuables ne peuvent rien pour supprimer ton poste d'apparatchik. Tu peux continuer à déverser ton fiel contre les abus des autres sur les ondes.

  • adour64
    adour64     

    P. Clark est très forte pour dénoncer les abus des autres (si ils sont de Droite).
    Par souci de transparence, elle devrait nous dire si elle a perçu des indemnités chômage en plus de ses revenus à la radio et autres !!!!!!

  • adour64
    adour64     

    Il est beaucoup plus intéressant financièrement d'être "intermittent" qu'en CDI, pour l'employeur et pour le salarier, surtout quand on est "célèbre".

  • seg1000
    seg1000     

    Parce que c'est une journaliste politisée, pour les gouvernants de gauche et comme notre gouvernement son travail est intermittent. Bientôt, c'en sera fini de la gauche ;o)

Votre réponse
Postez un commentaire