Philip Morris veut privilégier un nouveau produit technologique qui chauffe le tabac plutôt qu'il ne le brûle.
 

Le géant américain du tabac, qui exploite également la marque Marlboro, envisage, dans un avenir proche, de ne plus produire de cigarettes traditionnelles. Il proposera aux fumeurs un produit de substitution présenté comme moins nocif.

Votre opinion

Postez un commentaire