× BFM Business
Découvrez l'application
BFM Business
INSTALLER
Mis à jour le
PSA et Renault veulent éviter d'avoir à licencier si la conjoncture venait à s'affaiblir.
 

Les deux constructeurs tricolores embauchent de plus en plus via des contrats de courte durée, rapportent Les Échos ce jeudi 10 décembre. PSA et Renault veulent pouvoir répondre à la hausse ponctuelle de la demande sans prendre le risque de devoir licencier dans le cas où le rebond serait de courte durée.

Votre opinion

Postez un commentaire