× BFM Business
Découvrez l'application
BFM Business
INSTALLER

Proxinvest dénonce le coup de force de Carlos Ghosn sur Renault-Nissan

L’État conserve certes ses droits de vote doubles chez Renault, mais ceux-ci seront plafonnés pour tout ce qui concerne les décisions opérationnelles, si la vote de la résolution 5 à l'AG du 29 avril passe en l'état.
 

Pour la société de conseil aux actionnaires, le PDG prépare une résolution, lors de l'AG du 29 avril 2016, qui priverait l'État de ses droits de vote doubles sur des décisions opérationnelles chez Renault. Une façon pour Carlos Ghosn de conforter son pouvoir.

Votre opinion

Postez un commentaire