× BFM Business
Découvrez l'application
BFM Business
INSTALLER
PSA
 

Un actionnaire minoritaire de PSA a critiqué le projet de fusion entre les deux constructeurs. Si le groupe français a démontré sa solidité, son futur compagnon italo-américain attend encore le soutien de l'Etat italien pour passer la crise.

Votre opinion

Postez un commentaire