Hachem Yekehza (à gauche) re, le patron d'Iran Khodro, avec Carlos Tavares, le président du directoire de PSA
 

Le groupe français a annoncé fin janvier son retour dans le pays via une coentreprise avec Iran Khodro. Mais il va également payer environ 430 millions d'euros d'indemnités sous forme de remises et de formations en raison des "pertes infligées par son retrait soudain du marché iranien en 2012".

Votre opinion

Postez un commentaire