× BFM Business
Découvrez l'application
BFM Business
INSTALLER
Carlos Tavares, le patron de PSA, "s'est engagé à revenir sur cette décision", a indiqué le ministère à l'AFP sans plus de précisions.
 

Le site va intégrer 250 personnes dans un premier temps, soit 200 salariés d’autres usines françaises principalement celle de Mulhouse (Haut-Rhin), 30 intérimaires et "seulement" 20 ouvriers polonais de l’usine Opel de Gliwice.

Votre opinion

Postez un commentaire