Mis à jour le
Le PSG, grâce à son nouveau contrat d'image, évite un doublement des pertes globales de la Ligue 1. Ici, le président du club, Nasser Al-Khelaifi, accompagné du directeur sportif, Leonardo.
 

Même si le club parisien reste en déficit sur l'exercice 2011-2012, son contrat d'image avec le Qatar empêche un dérapage important des comptes de la Ligue 1.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire