En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mettre en place un modèle prédictif du niveau d’adhérence des roues dans trains sur les rails permettra à la SNCF d’anticiper les potentiels retards et de prendre des mesures en conséquence.
 

La SNCF a présenté cet hiver un projet de big data, d’application des objets connectés au secteur ferroviaire. L'objectif est de recueillir un maximum de données sur la circulation des trains et notamment sur leurs systèmes de d'essieux pour rendre plus sûre l'adhérence des trains aux rails. Un atout précieux pour rendre les trajets plus sûrs et plus ponctuels.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire