Certains bus de Londres rouleront avec un carburant fait de 80% de diesel, les 20% restants étant composés de bio-carburants et d'un liquide extrait du recyclage de marc de café.
 

Un nouveau carburant vert composé en partie de marc de café va propulser dès lundi 20 novembre plusieurs des célèbres bus rouges londoniens. Il a été développé par une start-up britannique soutenue par le pétrolier Shell.

Votre opinion

Postez un commentaire