Dans un tweet publié lundi 16 mai, Elon Musk dit découvrir l’affaire dans la presse. Il lance une enquête interne sur les recrutements chez ses sous-traitants.
 

5 dollars de l'heure, 6 jours par semaine, c'était le quotidien de salariés étrangers recrutés par un sous-traitant de Tesla. Après un accident du travail, un électricien slovène a attaqué le groupe américain et son employeur. Elon Musk tente d'éteindre la polémique.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • Eric95123
    Eric95123     

    60 hrs par semaine....c'est exactement ce que l'europe vient d'autoriser pour les pilotes de ligne....pas besoin donc d'aller en slovenie pour trouver ces conditions de travail.....bon courage à tous cet été quand vous prendrez l'avion avec des pilotes bien fatigués

Votre réponse
Postez un commentaire