Mis à jour le
La reprise du Club Med avait fait l'objet d'un intense bras de fer entre l'homme d'affaires italien Andrea Bonomi et le consortium chinois Fosun.
 

L'homme d'affaires italien Andrea Bonomi a annoncé ce vendredi 2 janvier qu'il se retirait de la course pour racheter le Club Med. Ce qui laisse le champ libre à l'autre candidat à la reprise du groupe, le consortium chinois Fosun.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Contenus sponsorisés

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • Google-114291880150851242407
    Google-114291880150851242407     

    Je me demandais si cette réciprocité dans le monde des affaires existait aussi en chine, quand à l'achat de société chinoise par des groupe français ? Il me semblait que Peugeot, Renault (plus vraiment français) avaient été obligées de s'associer à un partenaire chinois.

Votre réponse
Postez un commentaire