Rafale Inde
 

Après la polémique sur la vente de 36 Rafale en 2016, l'Inde préfère laisser passer les élections de 2019 avant de signer une nouvelle commande pour les avions de combats du français Dassault Aviation.

Pascal SAMAMA

journaliste

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Contenus sponsorisés

Votre opinion

Postez un commentaire