Mis à jour le
Ces élastiques en plastique ont permis de rapporter 9 millions d'euros de chiffre d'affaires à l'importateur français.
 

Emmanuel Laurençon découvre ce jouet, en fait un bracelet en plastique mou, l'année dernière aux Etats-Unis. Il décide de le vendre, en exclusivité, en France. Un pari qui s'est révélé gagnant.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Contenus sponsorisés

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
Votre réponse
Postez un commentaire