Google a vendu 5 millions de CardBoard en 2015, un grain de sable par rapport à ce qu'il veut faire avec son casque VR.
 

Contrairement à ses concurrents qui veulent dynamiser leur activité première, le casque de réalité virtuelle de Google ne sera lié ni à un smartphone, ni à un PC, ni même à une console. Il sera totalement autonome pour attirer plus de monde.

Pascal SAMAMA

journaliste

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire