× BFM Business
Découvrez l'application
BFM Business
INSTALLER
L'entente n'a jamais été cordiale entre Carlos Ghosn et Emmanuel Macron.
 

Malgré une participation de 43%, Renault ne dispose plus d’aucun levier chez Nissan. Une perte de pouvoir concédée par Emmanuel Macron en 2015.

Reporter

Votre opinion

Postez un commentaire